Guillaume, bivouac avec un enfant

1. Qu’est-ce qui t’as poussé à partager ta passion avec ton fils ?
De base, j’aime partager mes passions avec les personnes proches de moi. Dans ce cas, je pense que c’est l’envie de développer la curiosité de mon fils, de le pousser à explorer l’environnement qui l’entoure. Je me rappelle, étant enfant, avoir adoré les balades en nature, toujours à chercher les chemins qui sortent des sentiers battus : je voulais voir aussi comment lui appréhende l’exploration, j’étais curieux de sa curiosité.


2. Qu’est-ce qu’il a aimé le plus ? Et le moins ?
De nature curieuse, il aime voir des animaux sauvages, savoir comment ils s’appellent et ce qu’ils font là. Il est toujours à crapahuter partout, appréciant les grands espaces, escaladant les rochers et cherchant les petits chemins cachés. Peut-être aussi se rend-il compte du plaisir que je prends quand je suis dans la nature avec lui et qu’il aime passer ces moments privilégiés avec son père. Le côté physique de la marche peut à un certain moment avoir raison de son enthousiasme et de sa curiosité.


3. 3 raisons pour trekker et bivouaquer avec ses enfants
• Partager des moments uniques avec eux dans un environnement sauvage
• S’amuser à explorer et découvrir la nature à travers les yeux d’un enfant
• Leur enseigner plein de choses sur la nature tout en leur apprenant à la respecter


4. La difficulté majeure et comment la dépasser ?
J’ai commencé à me balader en montagne avec mon fils depuis qu’il a 2 ans et j’ai attendu ses 5 ans pour faire notre premier bivouac ensemble. Au départ, la difficulté principale était de lui inculquer la compréhension du risque, il fallait donc être constamment proche de lui et attentif à ses moindres gestes. Forcément, sur des marches longues distances, il est normal qu’un enfant commence à fatiguer. Deux solutions se présentent alors : faire des pauses fréquentes et marcher au rythme de l’enfant, ou être prêt à le prendre sur les épaules et faire travailler le cardio.

5. 3 conseils aux parents qui veulent se lancer dans cette aventure
Tout d’abord, être bien équipé : toujours penser à avoir de l’eau en quantité, de la nourriture à disposition et des vêtements adaptés pour l’enfant (selon l’âge, un ou plusieurs changes peuvent s’avérer nécessaires).
Une bonne expérience du trek et du bivouac au préalable est préférable. Cela permet d’expliquer les choses, de sensibiliser l’enfant aux risques et de lui apprendre à avoir les bons réflexes.
Ne pas se limiter ! Le monde est vaste et la nature est belle. Correctement préparée, n’importe quelle balade, marche, trek ou bivouac peut se faire avec son, ou ses enfants. Il suffit de bien les encadrer et de s’adapter à leur rythme s’il le faut. Les contraintes et difficultés sont minimes par rapport à ces moments magiques qu’on leur permet alors de vivre.

“Voyager c’est grandir. C’est la grande aventure qui laisse des traces dans l’âme.” Marc Tiercelin

Copyright © 2022 Envie d’ailleurs

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux